Vous êtes ici

Tordre le cou aux préjugés racistes, exige Lilian Thuram à Strasbourg

Le Français Lilian Thuram a demandé jeudi à Strasbourg que l'on amène l'éducation dans le sport pour "tordre le cou" aux préjugés racistes.

Lilian Thuram"La discrimination est un sujet important dont il faut discuter en formant des éducateurs et en mettant des images dans les stades pour faire tomber les préjugés racistes", a déclaré le champion du monde 1998 et d'Europe 2000 de football.

"Il faut déconstruire la conception des races qui fait que des individus croient encore que les noirs sont tous pareils et que les blancs sont tous pareils", a-t-il martelé.

Le détenteur du record de sélections en équipe de France participe jusqu'à vendredi à un séminaire du Conseil de l'Europe en sa qualité de président de la Fondation Education contre le racisme. Il doit présenter cette fondation vendredi à des journalistes et à des militants contre le racisme et les discriminations.

Ces deux journées s'inscrivent dans la campagne du Conseil de l'Europe "Dites non à la discrimination!" qui propose aux journalistes sportifs de s'impliquer dans les initiatives de lutte contre les discriminations.

Jonathan Hill, chef du bureau de Bruxelles de l'UEFA, et Kurt Wachter, coordinateur de projet pour le fair-play et le football contre le racisme en Europe (FARE), sont présents à ce séminaire qui abordera aussi la discrimination fondée sur le sexe et la manière dont le sport peut permettre d'intégrer les "minorités ethniques".

Source : AFP gl/sk

Partager