Vous êtes ici

Un contrat Etat/collectivités pour renforcer le rôle européen de Strasbourg

Le ministre de l'Espace rural et de l'aménagement du territoire Michel Mercier a signé, jeudi à Strasbourg, un contrat triennal entre l'Etat et les collectivités alsaciennes destiné à renforcer le statut de "capitale européenne" de la cité rhénane.

 J-L. Stadler, CG67Ce contrat vise à "améliorer l'accessibilité" de Strasbourg, à "accroître" sa vocation de ville européenne dans les domaines de l'éducation, de l'enseignement supérieur et de la recherche" et à renforcer son "rayonnement culturel", a indiqué M. Mercier lors de la signature.

Entre 2009 et 2011, 244,48 millions d'euros seront investis, dont plus de 117 millions par l'Etat, la part restante revenant aux collectivités : ville de Strasbourg, Communauté urbaine, conseil général du Bas-Rhin et Région.

Allocation du budget :

  • 111 millions d'euros pour l'accessibilitée et les transports (seconde tranche du TGV Est, tram-train...)
  • 72 millions d'euros pour la culture (extension de l'école nationale d'architecture...)
  • 62 millions d'euros pour l'éducation, la recherche et l'enseignement

L'effort financier de l'Etat sera complété par une enveloppe de 10 millions d'euros destinée à financer l'extension du tramway entre Strasbourg et la ville frontalière allemande de Kehl, a encore souligné M. Mercier.

Les contrats triennaux, signés depuis 1980 entre l'Etat et les collectivités alsaciennes, sont destinés à conforter le statut de Strasbourg où siègent plusieurs institutions européennes.

Source : AFP

Lire l'article sur l'extension du tramway entre Strasbourg et Kehl

Partager