Vous êtes ici

Deux nouvelles écoles d'ingénieurs vont s'implanter à Strasbourg

Deux écoles d'ingénieurs, l'Ecole nationale supérieure d'informatique pour l'industrie et l'entreprise (ENSIIE) et l'Ecole catholique des arts et métiers (ECAM), s'implanteront à Strasbourg à partir de 2010, a-t-on appris vendredi auprès du conseil régional d'Alsace.

EtudiantsCes arrivées s'inscrivent dans un programme d'investissement de 228 millions d'euros sur dix ans de l'Etat et des collectivités locales (région Alsace, conseil général du Bas-Rhin, Communauté urbaine de Strasbourg). Ce programme inclut, toujours dans l'agglomération de Strasbourg, l'extension de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Strasbourg (ENSAS) et de l'INSA (école publique d'ingénieurs et d'architectes) et la création d'un Institut des géosciences, de l'eau et de l'environnement, a précisé la Région dans un communiqué.

Le nombre de nouveaux ingénieurs diplômés en Alsace doit passer dans les cinq ans de 700 à 1 000 par an, a précisé la région. "Nous avons besoin de développer la filière des jeunes ingénieurs et de mieux la tourner vers l'économie régionale", a commenté Adrien Zeller, président (UMP) du conseil régional, au cours d'un point de presse.

L'ECAM-Strabourg-Europe prévoit de démarrer dès la rentrée 2010 dans des locaux provisoires, en attendant la réalisation dans les deux ou trois années suivantes de son site à Schiltigheim (banlieue nord de Strasbourg), a précisé François Bouchard, directeur général des services de la région.

L'ENSIIE se répartira à partir de 2012 dans divers locaux de l'universitéde Strasbourg, a ajouté M. Bouchard.

L'agglomération de Strasbourg abrite actuellement six écoles d'ingénieurs, dont quatre au sein de son université, la plus grande de France, avec ses 42.000 étudiants, a rappelé le communiqué de la région.

Article lié : "L'école d'ingénieurs ECAM va ouvrir à Strasbourg" (20 janvier 2009)

Partager