Vous êtes ici

La Chine ouvre un Institut Confucius à Strasbourg

La Chine va ouvrir à la rentrée de septembre un Institut Confucius à Strasbourg, chargé de promouvoir la langue  et la culture chinoises, a annoncé vendredi le Conseil régional d'Alsace.

EtudiantsIl s'agira du premier Institut Confucius installé dans le grand Est de la France, venant s'ajouter aux cinq autres qui existent déjà dans l'Hexagone, a précisé Jean-Paul Heider, vice-président du Conseil régional au cours d'une conférence de presse.

L'Institut table sur 150 à 200 élèves, après une période de rodage de six  mois. Il compte être ouvert tout particulièrement au monde des entreprises alsaciennes tournées vers la Chine, a expliqué M. Heider. La Chine mettra à disposition à la rentrée trois enseignants spécialisés dans l'enseignement du chinois aux étrangers.

Dans une étape ultérieure, l'Institut ouvrira des antennes à Colmar et à Mulhouse. Les cours seront payants mais le gouvernement chinois apportera un financement complémentaire pour permettre à la structure de fonctionner.

La Chine a entrepris d'installer une centaine d'instituts dans le monde portant le nom du grand penseur national Confucius, dont les objectifs sont l'enseignement du chinois, la formation d'enseignants et la mise en place d'un test de niveau, sur le modèle des Alliances françaises. Ces centres de langue chinoise fonctionnent généralement en partenariat avec des universités ou des collectivités publiques locales. Le premier Institut Confucius a vu le jour à Séoul en 2004.

Partager