Vous êtes ici

L'IRCAD fait revivre les haras de Strasbourg par l'implantation d'un bio-cluster

L'IRCAD (Institut de recherche contre les cancers de l'appareil digestif) vient de signer un bail avec la Ville de Strasbourg pour implanter dans les anciens haras un bio-cluster d'une vingtaine d'entreprises spécialisées dans le transfert de technologie dans le domaine de la santé, un hôtel et une brasserie.

www.ircad.fr« Vous vous rendez compte du rayonnement qu'auront l'IRCAD et la ville de Strasbourg lorsque les plus grands chirurgiens du monde découvriront le lieu magique des anciens haras. »

Le projet va permettre à l'IRCAD d'acquérir une dimension internationale supérieure, en exprimant une nouvelle fois ses valeurs, en tant qu'Ambassadeur de l'excellence française et européenne dans le monde. Le Pr Jacques Marescaux, président de l'IRCAD, voit dans cette restauration « l'indispensable extension » de cet institut strasbourgeois. L'an passé, 3 724 médecins de 92 nationalités auraient été formés à Strasbourg. Dix cours auraient dû être délocalisés à l'IRCAD Taïwan par manque de place. « Pour le développement de l'IRCAD et l'attenante EITS (European Institue of Telesurgery), cette extension est vitale. » précise -t-il.

La réhabilitation de l'ancienne académie équestre datant du XVIIIe siècle se fera dans le respect du patrimoine et de l'esprit des lieux.

L'IRCAD et les Bâtiments de France veilleront à en préserver la beauté. Le vieil arbre de la cour, le plus ancien de Strasbourg, sera conservé. Grâce à sa nouvelle brasserie, le haras sera ouvert sur la ville. On pourra y déguster des petits plats à prix très attractifs, dès 8 €. Une partie des chirurgiens en stage à l'IRCAD pourra être logée dans l'hôtel de 55 chambres. Le bio-cluster, quant à lui, se trouvera dans un nouveau bâtiment. Neuf demandes d'implantations de jeunes entreprises sur le site auraient déjà été faite.

Pour en savoir + et soutenir le projet

L'IRCAD au Brésil se concrétise

Après Strasbourg et Taïwan, le 3ème IRCAD devrait prendre place au Brésil (lire l'article sur le site de l'IRCAD).

Articles liés :

Lire "L'Ircad et l'Inserm signent un accord de collaboration scientifique" ( 4 décembre 2009)

Source : DELATTRE Bernard, DNA n° 8, Région3, 22.02.2010
www.dna.fr

Partager