Vous êtes ici

Gänzeliesel - un label pour le foie gras alsacien

Les producteurs-éleveurs alsaciens de foie gras se sont regroupés au sein d'un label officiellement lancé dimanche à Obernai (Bas-Rhin), "Gänzeliesel", destiné à donner une plus grande visibilité à leur filière.

 J.-L. Stadler CG67Le label regroupe dix-huit éleveurs-gaveurs de foie gras alsaciens, représentant 90% des producteurs de foie gras de la région "qui maîtrisent toute la démarche de A à Z", de l'élevage des palmipèdes à la transformation des foies et magrets, a expliqué le président de l'association, Georges Kuntz.

Quelque 60.000 canards et 5.000 oies sont gavés chaque année en Alsace, soit une partie infime de la production française (30 millions de canards et 600.000 oies), souligne Georges Kuntz.

Mais le foie gras a une grande tradition en Alsace, où, contrairement au Sud-Ouest où il est généralement salé et poivré, on a tendance à l'épicer fortement ou à le servir avec de la gelée de Gewürtztraminer.

La création du label permettra aux producteurs éleveurs de se démarquer des artisans transformateurs de foie gras, plus nombreux en Alsace, qui se contentent d'acheter ailleurs leurs foies gras, se félicite Patrick Goettelmann, un fermier de Meistratzheim (Bas-Rhin) qui gave quelque 200 canards par semaine.

"Grâce au cahier des charges du label, nous serons en mesure d'écrire +Foie Gras d'Alsace+ sur notre production", précise-t-il.

Pour le nom de leur label, ils ont choisi "Lise la gardienne d'oie", une figure traditionnelle de l'iconographie alsacienne et germanique, orthographiée en "alsacien phonétique" afin de la démarquer des Gänseliesel allemandes, dont la plus célèbres orne une fontaine de Göttingen (nord de l'Allemagne) que les jeunes diplômés ont l'habitude d'embrasser.

Source : AFP yo/asl

Partager