Vous êtes ici

EDF investit 225 millions d'euros dans l'hydraulique en Alsace

EDF a annoncé vendredi à Brisach (Haut-Rhin) qu'il allait investir en Alsace 225 millions d'euros dans de nouvelles installations hydrauliques qui devraient être opérationnelles d'ici 2012.

 J.-L. Stadler CG67Le groupe a aussi rappelé dans un communiqué qu'il allait investir plus de 250 millions d'euros dans la centrale nucléaire de Fessenheim, doyenne du parc français et régulièrement dénoncée par les antinucléaires pour sa vétusté.

Les six nouvelles installations hydrauliques qui entreront en service d'ici à 2012 au bord du Rhin augmenteront de 10% la capacité de production hydroélectrique du groupe en Alsace, soit une extension de 134 mégawatts (MW), a précisé le groupe à Brisach.

Ce programme débute par la micro-centrale de Brisach (Haut-Rhin), inaugurée vendredi, d'une puissance de 2,7 mégawatts, soit l'équivalent de la consommation électrique d'une ville de 20.000 habitants.

Il comprend également deux nouveaux groupes de production de respectivement 28 et 38 MW à Gambsheim (Bas-Rhin) et Iffezheim (rive allemande du Rhin), deux autres petites centrales à Kehl sur la rive allemande (1,4 MW, entrée en service début 2009), et Kembs (Haut-Rhin, 8,5 MW) ainsi qu'une nouvelle centrale ("station de transfert d'énergie par pompage") de 55 MW au Lac Noir (Haut-Rhin), a précisé Jean-François Astolfi, directeur de la division "production et ingénierie hydraulique" d'EDF, vendredi à Brisach.

Construite au niveau d'un barrage agricole dont elle utilise la hauteur de chute de 5,70 mètres, l'installation de Brisach offre à EDF un modèle pour la création de nouvelles capacités de quelques millions de mégawatts en dehors des centrales existantes, selon sa direction.

Cette réalisation de 10 millions d'euros "préfigure les aménagements possibles en petite et moyenne hydraulique en France", a indiqué M. Astolfi, au cours d'un point de presse.

Source AFP : cr-edy/tj/sh

Partager