Vous êtes ici

Les geeks* alsaciens comptent bien faire exister plus fortement l'Alsace sur internet

Regroupée au sein du groupe Club des Ambassadeurs d'Alsace sur Facebook, animé par l'ADIRA (Agence de développement économique du Bas-Rhin), une équipe de passionnés de nouvelles technologies de l'information et de la communication s'est donnée pour objectif de renforcer la présence de l'Alsace sur internet pour un rayonnement accru de la région en France et à l'international.

 www.adira.comLes initiatives se multiplient :

Le 13 octobre 2009, nos geeks alsaciens iront dans le plus grand secret visiter un lieu désaffecté de la capitale européenne où ils espèrent créer un espace « libertaire » de « co-working » (travail collaboratif) dédié à l'innovation en matière de TIC et à des événements fédérateurs de leur communauté, sur le modèle de « La Cantine » du Silicon Sentier parisien.

Le 22 octobre 2009 de 14 à 18h au Vaisseau, à l'invitation du Président du Conseil Général Guy-Dominique Kennel, les meilleurs experts régionaux de la toile plancheront sur les nouveaux comportements des consommateurs, qui utilisent massivement l'internet et les réseaux sociaux pour se faire leur opinion sur les services et produits nouveaux, voire en faire l'acquisition.

A l'issue de la rencontre, la jeune société mulhousienne Blueboat dévoilera un audit d' « e-réputation » de l'Alsace sur le « full web » (moteurs de recherche et sites internet) et le « web 2.0 » (blogs et réseaux sociaux, tels Facebook et Twitter).

On promet quelques surprises. Blueboat livrera également aux organismes de promotion économique et touristique ses recommandations. On ne s'étonnera ainsi pas que l'audit ait été commandité par l'ADIRA, récemment chargée par la Région, le Département et la CUS de s'engager dans une promotion économique plus active de l'Alsace à travers la France.

Le 5 novembre 2009, dans les locaux de la jeune société strasbourgeoise de jeux vidéos Creative Patterns, nos geeks participeront à une opération mondiale de « tweet up » organisée par le Boston World Partnerships, équivalent bostonien du Club des Ambassadeurs d'Alsace.

L'opération consiste en un vaste échange convivial de « tweets » (« gazouillis » en anglais, des messages instantanés d'une longueur maximale de 146 caractères diffusés sur la plateforme de microblogging Twitter). Rappelons que Boston est depuis plus de 50 ans la ville jumelle de Strasbourg et qu'y sont installées les équipes de promotion économique de l'Alsace aux Etats-Unis.

Le 17 novembre 2099 à l'Hôtel Mercure Centre de Strasbourg, un Ambassadeur d'Alsace ayant rencontré les animateurs du Boston World Partnerships présentera comment ce club d'ambassadeurs de la capitale intellectuelle américaine procède et de quelle manière les deux réseaux pourraient collaborer.

Le 26 novembre 2009, ce sera la première soire Ignite (« mettre le feu ») française hors Paris, à La Salamandre (Krutenau). Importé des USA, le concept est simple : 10 entrepreneurs innovants alsaciens présentent en 5 minutes et 12 diapositives powerpoint maximum chacun leur concept ou projet puis vont à la rencontre du public afin de partager idées et carnet d'adresses. Avis aux business angels et autres capitaux risqueurs !

Afin de stimuler la créativité de l'assemblée, des performances mêlant art et TIC seront proposées par un collectif d'artistes animé par la plasticienne strasbourgeoise Audrey Canalès.

D'autres initiatives sont en gestation, qui seront présentées sur le nouveau site du Club des Ambassadeurs d'Alsace (www.ambassadeurs-alsace.com), offert par les Brasseries Kronenbourg et prochainement en ligne.

Enfin, dans un registre plus classique, le Club des Ambassadeurs d'Alsace réunit les Alsaciens de Paris désireux de redécouvrir le dynamisme de leur région et de le faire connaître autour d'eux, à la Maison de l'Alsace (Champs Elysées) le 21 octobre 2009 à 8h30, pour une seconde édition des matinales « Investissez l'Alsace » consacrée aux technologies de l'environnement et du développement durable (voir notre article "Investissez l'Alsace ! 21 octobre 2009" ).

En « guest stars », autour de Monique Jung (ADIRA) et Bernard Kuentz (Maison de l'Alsace), les dirigeants des sociétés Aeolta, Soprema et Airpur Industrie. Au programme également, une présentation du pôle de compétitivité régional en devenir Energivie et une douceur chocolatée alsacienne offerte par les Chocolats Daniel Stoffel de Haguenau.

Objectif ultime du Club, lancé en juillet 2008 : attirer créateurs et investisseurs en Alsace...et cela semble commencer à marcher, l'ADIRA affirmant avoir détecté grâce aux Ambassadeurs plusieurs dossiers d'implantation, français et étrangers, actuellement en cours de suivi.

*Un geek [gi?k] est un terme emprunté à l'anglais qui désigne une personne passionnée, voire obsédée, par un domaine précis. Le plus souvent le terme "geek" est employé dans le domaine de l'informatique et plus largement tout ce qui touche aux technologies si bien que de nombreuses personnes font l'amalgame entre les geeks passionnés de hautes technologies (les technophiles) et les geeks en général.

L'archétype le plus célèbre du geek est celui du jeune (ou de l'adulte resté jeune) féru de sciences, de nouvelles technologies et de super-héros. Il s'étend aujourd'hui de plus en plus fréquemment au monde du jeu vidéo, aux jeux de rôle ainsi qu'à l'univers fantastique littéraire et/ou cinématographique, et plus généralement à l'informatique.

Partager