Vous êtes ici

EuroAirport : JetAviation inaugure un hangar pour palaces volants

 EuroAirport Jet Aviation a inauguré son hangar géant pour palaces volants.

 

 www.euroairport.com

La société suisse Jet Aviation a inauguré à l'EuroAirport un hangar géant destiné à l'aménagement d'avions gros porteurs en palaces volants. Cette activité va créer 400 emplois.

« La construction s'est déroulée en un temps record de seulement sept mois, moins de temps qu'il ne faut pour construire une maison individuelle», a souligné Norbert Marx, directeur général de Jet Aviation Bâle et vice-président de la société suisse spécialisée dans la maintenance, l'aménagement intérieur et la location d'une flotte de 200 avions.

40 millions d'investissement

L'infrastructure inaugurée hier dans la zone dite 6bis, située au sud de l'EuroAirport, sur le ban de la commune de Hésingue, est impressionnante. Il s'agit d'un des plus grands hangars pour avions en Europe, avec une superficie de 9 600 m² et 28 m de hauteur. « Il pourra abriter simultanément un Airbus A-380, un Boeing B-747 et trois avions moyen courrier », a précisé Norbert Marx.

Représentant un investissement de 40 millions d'euros, la construction du hangar a été gérée par la société bâloise Losinger, filiale de Bouygues Construction. L'aménagement de la zone (17,3 M€) a été financé par l'EuroAirport, les collectivités locales et une aide de l'Union européenne.

« Il s'agit du plus grand investissement dans l'histoire de Jet Aviation », a souligné Peter Edwards, le président de la société créée en 1967 par un pilote bâlois, Carl W. Hirschmann, et qui est contrôlée depuis fin 2005 par le fond d'investissement européen Permina basé à Zurich.

400 emplois

Avec les 400 emplois créés par l'extension de l'activité, l'effectif de Jet Aviation à l'EuroAirport grimpera à 2 000 salariés à la fin de l'année. La société emploie 5 100 personnes dans le monde.

Le hangar géant abrite depuis fin avril un Airbus A-340-600. Il s'agit d'une version VIP du quadriréacteur long courrier du constructeur européen. Le prix catalogue s'élève à 146 M€ L'aménagement en palace volant pouvant accueillir 80 personnes (au lieu de 380 dans la version commerciale) prendra 13 mois et coûtera « environ 50 % du prix d'achat ». L'avion appartient à Saad Air, filiale d'un puissant conglomérat saoudien. Son président, Maan Al Sanea, dispose déjà d'un Airbus A-320 VIP aménagé par Jet Aviation.
Le premier A-380 privé, commandé par le prince Alwaleed bi Tala, petit-fils du fondateur du royaume d'Arabie saoudite, pourrait faire son apparition à l'EuroAirport « en 2010 », selon Norbert Marx, si la négociation en cours aboutit.

Carnet de commandes plein pour quatre ans

Le carnet de commandes de Jet Aviation est rempli pour les quatre prochaines années avec l'aménagement prévu de 20 gros et moyens porteurs. Deux Boeing B-737 vont arriver durant l'été et un quadriréacteur est attendu pour la fin de l'année. Par ailleurs, Jet Aviation continue d'aménager des petits jets privés, dont 25 Falcon Dassault par an, dans ses huit autres hangars à l'EuroAirport.
L'industrie du palace volant tourne à plein régime. Amac Aerospace, une autre société suisse, va inaugurer en septembre prochain, sur la même zone, un autre hangar géant, également destiné à l'aménagement de gros avions privés, qui entraînera la création de 300 emplois supplémentaires dans le pôle aéronautique de l'EuroAirport

Adrien Dentz

Partager