Vous êtes ici

3M rachète le fabricant alsacien d'adhésifs Emfi et sa filiale Sapo

Le groupe américain 3M a annoncé à New York mardi 22 juillet avoir conclu un accord pour racheter le fabricant français d'adhésifs et mastics Emfi et sa filiale Sapo, basés à Haguenau, pour un montant non précisé.

EmfiLes adhésifs et joints à haute performance d'Emfi, à base de polyuréthane, "complètent la gamme d'adhésifs industriels de 3M et lui donnent accès à ce secteur en croissance rapide", a indiqué 3M dans un communiqué.

Les adhésifs et mastics à base de polyuréthane, dont Emfi est l'un des leaders mondiaux, sont devenus essentiels pour la construction de bâtiments, d'infrastructures, de parquets, de pièces automobiles, de camions, de bateaux ou encore de voies ferrées.

"Ce rachat nous apporte aussi un savoir-faire technique et un processus industriel unique", a commenté Patrick Deconinck, directeur de la division 3M Industrial Adhesives and Tapes.

Bernard Cicut, directeur de 3M en France, a aussi souligné "des synergies de ventes importantes qui nous permettront de mieux servir nos clients en France et en Europe".

Emfi, créé en 1957, emploie environ 350 personnes et vend dans 70 pays.

Le rachat devrait être bouclé au 4e trimestre, sous réserve des autorisations nécessaires.

3M, groupe industriel diversifié connu notamment pour ses adhésifs (rubans Scotch et pense-bête Post-It), réalise un chiffre d'affaires annuel de 24 milliards de dollars et emploie 75.000 personnes dans 60 pays.

Partager