Vous êtes ici

DiskOverMusic, plateforme alsacienne de musique éthique et équitable

C'est à Mulhouse, dans le Haut-Rhin, que deux jeunes de 22 et 25 ans ont décidé de créer, fin 2008, DiskOverMusic.com et de remettre l'artiste, le créateur, au centre du monde musical.

www.diskovermusic.comUne galerie d'artistes, un lecteur intégré, une bibliothèque, une interface pour acheter les titres... ce site musical propose aux internautes et mélomanes d'écouter de nombreux extraits, de découvrir de nombreux artistes, et surtout, d'acheter de nombreux morceaux.

Là où Aurélie Anger et Jérémie Bouchet innovent, c'est dans la façon dont sont rémunérés les artistes. Ce n'est pas pour rien que ces deux jeunes disent faire du business équitable. Alors que d'autres rémunèrent les artistes à hauteur de 3 à 8 % de leur chiffre d'affaires, Aurélie et Jérémie reversent 50 % du montant hors taxes des ventes réalisées à leurs artistes.

Le web, support parfait, adapté aux nouvelles formes de consommation de la musique

Pas de frais d'édition de disques, moins d'intermédiaires, si DiskOverMusic peut rétribuer autant les artistes, c'est parce l'entreprise est dématérialisée et qu'elle entre en contact direct avec les artistes. Ceux-ci ne signent pas de contrat d'exclusivité, ils envoient leurs œuvres destinées à la vente et peuvent passer par d'autres voies de commercialisation.

www.diskovermusic.com

 

 

 

 

 

 

 

 

L'inscription à DiskOverMusic.com est absolument gratuite. Elle n'est payante ni pour l'artiste qui se vend, ni pour le public qui visite le site. Le prix de vente d'un titre est fixé à 0,99 €. Le prix de vente d'un album, c'est-à-dire un ensemble de 11 à 15 titres, issus d'un ou plusieurs artistes, est de 10 euros : lors de son achat, c'est le visiteur du site qui crée sa compilation. Les tarifs sont régressifs, avec des seuils tous les 5 titres achetés.

DOM Network

Parallèlement au site, les associés de DiskOverMusic.com construisent un réseau de professionnels, utile aux artistes qui veulent se faire une place dans le paysage musical alsacien. « DOM » désigne les initiales de « Disk », « Over », « Music ». Il est composé de professionnels de la musique (studios d'enregistrement, techniciens du son et de la lumière, scènes...) ainsi que de juristes, designers, imprimeurs... Ce réseau leur permet, entre autres, d'avoir accès aux salles alsaciennes et de garder une présence à l'échelon local.

Jérémie est également co-fondateur de l'association Alsace Digitale qui promeut l'innovation dans les T.I.C en Alsace

En savoir + :

Partager