Vous êtes ici

Qui a dit que les Alsaciens n'ont pas d'humour?

D'"aérotourisme" à "zigotourisme", le "Guide du voyage expérimental" propose des vacances hors des autoroutes et des sentiers battus grâce à Joël Henry co-fondateur de Latourex, un "laboratoire de tourisme expérimental" installé à Strasbourg. Le guide, écrit par cet ancien bouquiniste et une journaliste australienne, Rachael Antony, a été publié en anglais en 2005 par Lonely Planet avant de paraître dans sa version française.

Joël HenryEn une cinquantaine de néologismes forgés à partir du mot tourisme, il recense mille et une possibilités d'évasions plus ou moins loufoques, économiques et lointaines. Le "tichotourisme" consiste ainsi à visiter les murs célèbres, de la Grande muraille de Chine au mur des Lamentations.

A la portée de tous, l'"alphatourisme" est la visite d'une ville de A àZ.

Les indécis miseront sur le "belotourisme" dont la destination dépend d'une fléchette lancée sur une carte.

Le "diplotourisme" conduit à Versailles, Genève, Amsterdam voire Lisbonne.

Exotique, le "kif kif tourisme" invite au voyage vers des lieux à double consonance comme Baden-Baden et Bora-Bora. Rançon de l'époque, le "Turismo povero" propose la marche à pied et la camping sauvage en profitant d'activités culturelles gratuites...

Partager