Vous êtes ici

Opéra du Rhin : 1ère saison pour Marc Clémeur

Le Belge Marc Clémeur a présenté mercredi sa première saison (2009-2010) à la tête de l'Opéra national du Rhin (Strasbourg, Mulhouse et Colmar), nom auquel il a accolé l'appellation non officielle "Opéra d'Europe" pour souligner la dimension transfrontalière de la maison.

 J.-L. Stadler CG67Marc Clémeur succèdera le 1er septembre, pour un premier contrat de trois ans, au Britannique Nicholas Snowman, après avoir dirigé durant près de 20 ans l'Opéra de Flandre, à Anvers et Gand.
L'institution alsacienne, dont 18% des spectateurs sont germanophones, tentera d'élargir encore son public d'outre-Rhin en introduisant un sur-titrage bilingue français-allemand.

Autre nouveauté, un système d'autocars, le Rheinopernexpress, facilitera l'acheminement des spectateurs de Baden-Baden, Karlsruhe, Fribourg (Allemagne) et Bâle (Suisse) notamment.

Marc Clémeur organisera ses saisons autour de plusieurs "fils rouges", notamment "les opéras français rarement joués" et l'oeuvre de Janacek. "Je veux que l'Opéra du Rhin soit une maison de découvertes, en ne travaillant pas forcément avec des stars, mais avec des chanteurs qui seraient les stars de demain", a-t-il ajouté devant la presse.

La saison 2009-2010, sous le signe du "choc des générations", s'ouvrira avec la première française du "Richard III" de l'Italien Giorgio Battistelli, mis en scène par le Canadien Robert Carsen, pilier de l'ère Clémeur en Flandre, qui reviendra avec une "Jenufa" de Janacek également venue d'Anvers.

L'Opéra du Rhin proposera une autre création française, pour petits et grands, avec "Aladin et la lampe merveilleuse" de Nino Rota.

La maison affichera de nouvelles productions de "Louise" de Charpentier (mise en scène de Vincent Boussard), "Ariane à Naxos" de Richard Strauss (spectacle d'André Engel), "Platée" de Rameau (avec le chef Christophe Rousset), "Le Mariage secret" de Cimarosa (production de l'Opéra Studio) et "Macbeth" de Verdi (réglé par l'Espagnol Francisco Negrin). Le Britannique David McVicar reprendra son "Cosi fan tutte" de Mozart.

Le budget 2009 de l'Opéra de Rhin (plus de 21 millions d'euros) sera "stable", selon Marc Clémeur, malgré la diminution des subventions de la ville de Colmar et du conseil général du Bas-Rhin.

Source : AFP bfa/jpa/db

Partager