Vous êtes ici

Tourisme viticole - un label pour l'oenotourisme

Tourisme viticole: Hervé Novelli veut créer un label pour l'oenotourisme.

 J.-L. Stadler CG67Le secrétaire d'Etat chargé du Tourisme, Hervé Novelli, a lancé vendredi 8 août à Colmar le projet de créer un label pour l'oenotourisme qui permettrait de développer le tourisme viti-vinicole et couvrirait "toutes les routes des vins de France".

"C'est un label qui couvrirait toutes les routes des vins de France afin de faire venir chez nous encore plus de touristes", a-t-il déclaré en inaugurant la 61e édition de la Foire aux vins de Colmar, qui accueille tous les ans quelque 250.000 visiteurs.

M. Novelli a précisé qu'il avait l'intention de "s'atteler à ce dossier" avec le ministre de l'Agriculture, qu'il va rencontrer à cet effet "à la fin du mois".

"Je veux en faire une des voies du développement touristique de notre pays afin d'en faire une source de développement économique dont nous avons besoin", a-t-il ajouté.

Selon le secrétaire d'Etat, un Français sur cinq choisit sa destination de vacances parce qu'elle est vinicole et près de 40% des visiteurs étrangers viennent en France pour découvrir le vin et la gastronomie.

Dans un entretien publié vendredi par le quotidien Les Dernières Nouvelles d'Alsace, M. Novelli indique qu'il souhaite regrouper dans des bassins viti-vinicoles les syndicats de viticulteurs et les professionnels du tourisme "pour définir des circuits pertinents, trouver les exploitations, les hébergements et les restaurants adéquats, afin de valoriser ce tourisme thématique".

Ce label commun tourisme-agriculture permettrait "d'authentifier ces circuits, offrant des gages de qualité et de sécurité", a-t-il déclaré au journal.

Partager