Vous êtes ici

Le Christkindelsmaerik exporté à Tokyo

La ville de Strasbourg va exporter en décembre prochain dans le centre de Tokyo une partie de son traditionnel marché de Noël, a-t-on appris mardi dernier auprès de la municipalité.

 J.-L. StadlerDu 12 au 25 décembre, une quinzaine de chalets et une trentaine d'artisans alsaciens s'installeront sur la Forum Plaza, l'une des places principales de Tokyo pour un "mini-marché de Noël" inédit qui sera inauguré par le maire de Strasbourg Roland Ries, a indiqué à l'AFP Jean-Jacques Gsell, adjoint en charge du tourisme. Initiée l'hiver dernier, l'opération doit encore être formellement validée en conseil municipal et en conseil de communauté urbaine, a-t-il ajouté.

"L'intérêt, ce n'est pas seulement de vendre des +bredele+ (ndlr: petits gâteaux secs) mais aussi de nous faire connaître et de faire venir des Japonais à Strasbourg", souligne M. Gsell, qui évalue le public potentiel de l'agglomération tokyoïte à quelque "16 millions de personnes".

Le budget de l'opération s'élève à 567.000 euros, financés à parts égales par le Japon et l'Alsace. Strasbourg et la Communauté urbaine injecteront respectivement 56.000 et 28.000 euros, le reste étant versé par divers partenaires (Région, CCI, entreprises alsaciennes installées au Japon...). "Si ça fonctionne comme on le souhaite, nous envisageons de reconduire l'opération, les Japonais souhaitant a priori l'inscrire dans la durée", a expliqué M. Gsell.

Organisé depuis 1570, le "Christkindelsmaerik" ("marché de l'enfant Jésus" en alsacien) se tiendra cette année du 28 novembre au 31 décembre à Strasbourg.

Source : AFP dsa/pad/bfr

Partager