Vous êtes ici

L'Alsace pionnière en matière de services à la personne

La secrétaire d'Etat à la Solidarité Valérie Létard a signé mercredi 9 juillet à Strasbourg une convention pour expérimenter en Alsace son plan d'aide aux personnes âgées ou handicapées dépendantes.

 afp archivesMme Létard a annoncé que cette expérimentation serait dotée de 8 millions d'euros la première année. Elle concernera dans un premier temps trois régions, dont l'Alsace. Celles-ci recevront chacune 2,5 millions d'euros pour recruter et former des demandeurs d'emplois aux métiers du médico-social (aide-soignants, auxiliaires de vie sociale, aides médico-psychologiques).

Un comité de pilotage sera chargé d'évaluer et de coordonner l'expérimentation avant sa généralisation sur le plan national.

La secrétaire d'Etat, qui souhaite notamment répondre au vieillissement de la population française, a rappelé qu'un million de personnes âgées de plus de 85 ans étaient recensées en 2005 et qu'elles seront 2 millions en 2015.

"Il est essentiel que chaque région identifie ses besoins propres", a déclaré Mme Létard à la presse et aux principaux acteurs régionaux du secteur de la dépendance.

Au niveau national, le plan de Mme Létard prévoit la création de 400.000 emplois d'ici à 2015. A terme, la dotation allouée au recrutement et à la formation aux métiers de la dépendance doit atteindre 50 millions d'euros, selon Mme Létard.

Partager