Vous êtes ici

L’Alsace et Strasbourg vus par la presse étrangère

Cette semaine, notre région fait la Une du Courrier International, qui consacre un dossier de 8 pages à Strasbourg, capitale alsacienne et européenne.

Le Courrier International consacre un dossier à l'Alsace vue par la presse étrangère.The New York Times, The Washington Post, The Independent, The Guardian, Die Zeit, Berliner Zeitung... Le Courrier International nous dévoile la façon dont est perçu l'Alsace de l'autre côté de nos frontières.

A lire et à diffuser, le Club des Ambassadeurs d'Alsace vous recommande ces articles :

« Une ville où il fait bon vivre » - Sarah Wildman - The New York Times - New York Ni un village ni une métropole : la taille humaine de la capitale alsacienne séduit tous ceux qui viennent s'y installer. Récit d'une visiteuse américaine.

"Tomi Ungerer à bâtons rompus" - Michael Kimmelman - The New York Times - New York Le plus international des artistes alsaciens n'a pas sa langue dans la poche. Un reporter du New York Times a été séduit par le personnage.

« Les meilleurs rieslings du monde » - Joseph Ward - The Washington Post - Washington L'un des chroniqueurs œnologiques les plus réputés encourage ses lecteurs américains à venir découvrir quelques bons crus sur place. Conseils et bonnes adresses.

« Au milieu de nulle part, le Royal Palace » - Andreas Wenderoth - Die Zeit - Hambourg Un journaliste de Hambourg découvre en pleine campagne un haut lieu des claquettes et du french cancan. Reportage dans un endroit improbable.

« Wissembourg, tellement exotique » - Alexander Hoffmann - Berliner Zeitung - Berlin Thème récurrent des articles allemands consacrés à l'Alsace, la double appartenance culturelle : comment une contrée germanique peut-elle être aussi française ?

Source : Courrier International n° 1012 du 25 au 31 mars 2010 - www.courrierinternational.com

Disponible chez votre marchand de journaux dès aujourd'hui - 3,50 €.
Tiré à 15 000 exemplaires, ne numéro restera deux semaines en kiosque.
Dossier téléchargeable dans notre rubrique Documentation. Nous remercions le Courrier International pour leur accord.

Partager