Vous êtes ici

Portrait d’Ambassadeur - Jonathan Ritzenthaler du RCSA

Vous êtes membre du Club des Ambassadeurs d'Alsace. Pouvez-vous nous expliquer les raisons de votre engagement ?

« Il y a trois raisons principales. Tout d’abord, parce que comme mon nom le laisse entendre, je suis alsacien, originaire de Holtzwihr dans le Haut-Rhin.

Mais également en raison de mon parcours personnel. J’ai été très mobile ces 10 dernières années et je n’ai jamais cessé de faire la promotion de notre région et de son patrimoine avec enthousiasme.

Enfin, j’ai rejoint le club des Ambassadeurs d’Alsace pour formaliser mon attachement à la région, et me permettre d’étendre mon réseau local. »

Pouvez-vous nous décrire votre activité ?

« Commercial au sein du Racing Club de Strasbourg Alsace, je suis chargé de contribuer au développement des recettes du club. Je suis à la disposition des entreprises qui souhaitent bénéficier de l’image et de la dynamique positive du club. Ainsi, je les conseille sur les moyens de communication les plus pertinents et sur nos différentes prestations d’hospitalité et de relations publiques pour leur permettre d’inviter leurs clients dans un cadre privilégié.

J’ai également un rôle de mise en relation et d’animateur de réseau auprès de nos 300 entreprises partenaires. Par le biais de soirées plus ou moins formelles en-dehors des soirs de match, nos partenaires se rencontrent, échangent, et développent leur réseau dans le but de générer des affaires.

Enfin, il y a l’activité séminaire et autres événements d’entreprises. Nous mettons les différents salons et espaces réceptifs du stade de la Meinau à la disposition des entreprises qui recherchent un lieu pour accueillir leurs manifestations que nous organisons entièrement. »

Quel a été votre parcours ?

« Diplômé du DUT Techniques de Commercialisation de l’Université de Haute Alsace en 2008, je suis allé étudier en Angleterre, où j’ai obtenu un Bachelor en Business Administration. J’ai terminé mon cursus au sein de Grenoble école de Management. En parallèle, j’ai cumulé plusieurs expériences professionnelles dans les métiers du Marketing sportif au sein d’Amaury Sport Organisation, de la Fédération Française de Tennis, d’Orange Sport, et de l’Olympique Lyonnais notamment. »

Comment s'exprime votre engagement en faveur de l'Alsace ?

« Je suis engagé au quotidien au sein du club le plus emblématique de la région. Le Racing fait véritablement partie du patrimoine Alsacien. En témoignent son histoire, la ferveur et l’engouement qu’il suscite auprès des supporters et des entreprises. Le club revient de loin, poursuit sa reconstruction, et aspire à retrouver l’élite du football français pour jouer ainsi son rôle de vitrine pour l’Alsace. »

Êtes-vous  Alsacien(ne) d'origine ou de cœur ?

« Né en Afrique du Sud, de parents alsaciens, je suis à la fois alsacien d’origine et Sud-Africain de cœur. »

Qu'est-ce qui vous plaît le plus en Alsace ?

« La diversité de ses paysages et de ses trésors qui se trouvent dans son héritage et son patrimoine. C’est une région gourmande, avec son vignoble et sa gastronomie renommée. Enfin, je trouve que l’Alsace sait cultiver un véritable art de (bien) vivre : à la fois traditionnelle, mais aussi dynamique, moderne et cosmopolite. »

S'il n'était possible d'utiliser qu'un seul argument, lequel choisiriez-vous pour inciter un de vos contacts à venir en Alsace ?

« Le fait que nous bénéficions de 2 jours fériés supplémentaires par rapport au reste de la France ! »

Quels sont vos « outils » pour vendre l'Alsace ?

« J’accueille régulièrement des amis d’ailleurs en France ou d’Europe. J’apprécie de jouer le guide touristique et faire la promotion de notre région. En décembre à l’occasion des marchés de Noël, mais aussi en été lors des fêtes du vin. Ces expériences suffisent à elles-mêmes pour qu’ils repartent avec de belles images et de bons souvenirs d’Alsace. »

Si l'Alsace était...

  • Un moment ?  « Noël : période féérique, riche de nombreux moments de partage. »
  • Une histoire ?  « Celle du Racing. Faite de hauts et de bas, de victoires et de défaites, mais avec une histoire riche et un avenir prometteur grâce à une identité et des valeurs fortes. »
  • Un cadeau ?  « Une boîte de chocolat pour son mélange de saveurs et de surprises. »
  • Un sens ?  « Le goût : Celui des bonnes choses que l’on doit à notre gastronomie. Le goût de l’aventure pour les non-initiés qui tentent de prononcer les noms de nos villages les plus farfelus. Le goût des autres, et le goût de l’effort. »
  • Une personne ? « Auguste Bartholdi. Architecte de la liberté éclairant le monde, plus connue sous le nom de statue de la liberté. »

Un mot pour la fin ?

« J’espère que l’Alsace continuera de cultiver son goût pour l’excellence, en combinant patrimoine et développement, pour que son rayonnement ne cesse de grandir, en France et à l’international. Salü bisàmme. »

Partager