Vous êtes ici

Belle récompense pour les jeunes Vignerons Indépendants alsaciens

Un jury de professionnels vient de récompenser 17 producteurs de moins de 35 ans, dont 2 sont alsaciens !

Un grand bravo à Alexandre Schoffit et Maxime Barmès pour cette distinction.

La nouvelle génération à l’honneur

Sommeliers, restaurateurs, œnologues et journalistes du Point constituaient le jury de cette compétition.

L’idée qui les a conduits à organiser cette grande dégustation : mettre en avant la nouvelle génération.

Le coup de cœur du jury pour Alexandre Schoffit

 Domaine SchoffitJoli coup de projecteur pour ce jeunes Vigneron indépendant alsacien de 32 ans.

Le Domaine Schoffit, qui exploite 17 hectares de vignes de Bergheim à Thann, repart avec le prestigieux Coup de cœur du jury.

Convaincu que l’essentiel de la qualité se fait dans le vignoble, la plupart des travaux y est accomplie manuellement, en portant un soin particulier au respect du sol. Les vins obtenus sont droits et équilibrés, riches et expressifs, puissants et délicats.

Le domaine Schoffit propose une large gamme de vins, dont le réputé Clos Saint-Théobald, issu du Grand Cru Rangen, unique terroir volcanique d’Alsace… et connu dans le monde entier !

Maxime Barmès décroche un prix dans la catégorie « Moelleux »

Parmi les lauréats, dans la catégorie des « Moelleux », nous retrouvons également Maxime Barmès, du Domaine Barmès Buecher.

Installé au pied des collines sous-vosgiennes, dans le village de Wettolsheim, ce vignoble de 17 hectares est réparti autour de 7 terroirs dont 3 Grands Crus !

Maxime Barmès est animé par la volonté de produire des vins de grandes personnalités. Chaque bouteille porte l’empreinte de son climat.

Les Jeunes Vignerons Indépendants d'Alsace

L'intérêt de ce groupe, constitué en janvier 2017, est multiple. Il permet notamment de rassembler des futurs chefs d'entreprises pour confronter leurs techniques, leurs modes de fonctionnement et leurs façons d'accéder aux marchés. 

Les jeunes vignerons indépendants cherchent à donner une plus-value intellectuelle à leurs vins. Ils souhaitent organiser des rencontres, des dégustations, créer des partenariats. 

Ce qui les rassemble, c'est une même vision des possibilités que comporte leur métier.

www.alsace-du-vin.com

Partager