Vous êtes ici

Coup de projecteur pour l'Alsace en Suède

Le 31 janvier 2020, la Confrérie Saint-Etienne d'Alsace a organisé un Chapitre productif en Suède.

Retour avec eux sur l'événement.

Lancement de la tournée des délégations étrangères

"La Confrérie Saint-Etienne d’Alsace entame, en 2020, sa tournée des délégations étrangères par un Chapitre en Suède particulièrement bien suivi d’un public venu nombreux, les places étant contingentées à 160 personnes, et dont le déroulement était une occasion à la fois studieuse, joyeuse et hédoniste de bien faire découvrir les qualités aux multiples facettes des vins d’Alsace.

C’est à Varberg, sur la côte du Halland que se déroulait, le vendredi 31 janvier, ce Chapitre présidé par le tout nouveau Grand Maître de la Confrérie Pierre RUHLMANN qui s’attachait à faire fructifier les échanges entre les Suédois, la Confrérie, les vins d’Alsace et la Gastronomie. En cela il était introduit par le Délégué pour la Suède Erling SVENUNGSSON, fidèle et connaisseur de l’Alsace depuis plusieurs décennies. D’ailleurs il a assumé la mission de commenter le Pinot Gris avec connaissance et talent, faisant allusion aux larges possibilités gastronomiques de ce cépage, au château de Kientzheim et à Lazare de Schwendi.

Après la présentation très imagée des cinq sens en langue anglaise par David LING, par ailleurs Grand Conseiller en charge de l’International, s’ensuivait la dégustation commentée par les Grands Conseillers de cinq cépages, choisis pour leurs qualités pédagogiques très appréciées des participants toujours avides d’approfondir leurs connaissances des productions du vignoble d’Alsace."

DR

De nombreuses intronisations

"Le Chapitre de la Suède est une organisation bien ancrée. Outre un public dense, nombreux sont les candidats aux différentes épreuves en vue d’accéder aux grades de la Confrérie. Ainsi ce ne sont pas moins de vingt-six postulants ou postulantes qui sont rentrés dans les rangs des « apprentis », six candidats ou candidates deviennent « compagnons » et cinq confrères ou consœurs accèdent au grade suprême de « maître »

Ils ont été intronisés par le Grand Maître Pierre RUHLMANN et le Chancelier Receveur Jean Paul GOULBY. C’est ainsi une cohorte de nouveaux ou d’Ambassadeurs et d’Ambassadrices confirmés qui augmente le potentiel de défenseurs et de propagateurs de la bonne nouvelle des vins d’Alsace.

L’occasion fut également de promouvoir et de nommer le confrère œnophile Johan SVENSSON, Délégué Adjoint, pour la Suède. Il est en fait la « cheville ouvrière » de la délégation.

A noter aussi la dégustation de deux « vins mystères » issus de millésimes anciens et tirés de l’œnothèque, un gewurztraminer 2005 pour les dames et un pinot blanc 1997 pour les messieurs. Cette dégustation fascine ceux qui s’y prêtent, car comment juger un vin de plusieurs années d’âge sans imaginer que les vins d’Alsace sont susceptibles d’être conservés. Le gagnant ou la gagnante se voit remettre une bouteille du vin découvert et servant à l’épreuve.

Un Chapitre de la Confrérie se termine toujours par une harangue. A Varberg elle était déclamée par David LING sur le thème de la rénovation du Château, sans doute la plus importante depuis sa reconstruction par Lazare de Schwendi en 1563, pour poursuivre par une petite biographie de ce dernier. En outre le Héraut du jour appâtait l’assistance en disant que le Grand Maître a choisi Lazare de Schwendi au château comme thème de son chapitre du 20 juin prochain."

Une gastronomie de haut niveau

"Le dîner qui suit habituellement le chapitre était de très haut niveau. Orchestré par le chef du restaurant du Varbergs Stadshotell, Johan Fogell, le menu six plats faisait bien entendu appel aux classiques locaux, le poisson sous deux formes, tartare de saumon mariné et dos de cabillaud et naturellement, le filet de renne. Pour accompagner tout cela y compris l’apéritif, l’entrée, l’interlude, le fromage et le dessert, quatorze vins ont été choisis avec précision pour former les meilleurs accords vins-mets, chacun commenté devant un parterre attentif par son producteur venu spécialement en Suède, ou par son importateur local.  Du grand art gastronomique en Scandinavie.

En fin de dîner le chef, Johan Fogell était intronisé Confrère sénéchal en reconnaissance du magnifique travail accompli, avec toute sa brigade, sous un tonnerre d’applaudissements."

DR

Un mini salon et une dégustation de vieux millésimes

"Traditionnellement la Délégation de la Confrérie en Suède organise annuellement un mini salon qui accueille plus de six cents visiteurs. Ce fut encore le cas le samedi 1er février où trente-deux maisons de vins d’Alsace présentaient leurs produits. Soit, elles étaient présentes à Varberg, soit elles étaient représentées par leurs importateurs. Cette opération, aidée par le CIVA et en présence de Léna MARTIN, Attachée de Direction, vise à développer les ventes en Suède.

Toujours le samedi était organisé par Eric FARGEAS, Délégué Général, un atelier « millésimes anciens ». Celui-ci faisait salle comble d’amateurs avides de découvrir les vins d’Alsace dans leurs capacités à vieillir et à approfondir encore selon les terroirs, en l’occurrence huit riesling issus de quatre terroirs différents, des millésimes 1993 et 1997.

Au moment où les vins d’Alsace en ont bien besoin, la Confrérie Saint-Etienne participe à la promotion prestigieuse des vins d’Alsace."

La délégation de la Confrérie en Suède :

  • Pierre RUHLMANN Grand Maître - Jean Paul GOULBY Chancelier-Receveur - David LING Grand Conseiller en charge de l’International
  • Les Grands Conseillers Nicole et Laurent BOTT, Erwin MOSER, Pierre BERNHARD, Armand BAUR, Marc SCHUELLER, Michel FONNE, Paul DUSSOURT, Pascal SCHIELE, Philippe BLANCK
  • Le Major Alexandre SCHOFFIT
  • Eric FARGEAS Délégué Général
  • Et les Vignerons présents au Mini Salon.

www.confrerie-st-etienne.com

DR

Partager