Vous êtes ici

Jean SIMON, Directeur Général du Cahr

« Je suis convaincu de l'efficacité de solliciter les sentiments d'appartenance à une communauté à laquelle on se reconnaît, où l'on adhère. »

 

 Jean Simon, Cahr

1) Jean, vous êtes l'un des Partenaires du Club des Ambassadeurs d'Alsace. Pouvez-vous nous expliquer les raisons de votre engagement ?

Je suis convaincu de l'efficacité de solliciter les sentiments d'appartenance à une communauté à laquelle on se reconnaît, où l'on adhère.

Dans des vies antérieures, j'ai conduit ou participé à ce genre d'initiatives dans le milieu professionnel et sportif. J'en connais bien les ressorts et la force.

 

2. Vous êtes également Directeur Général du Cahr. Pouvez-vous nous décrire votre activité ?

Le Cahr, agence de développement économique du Haut-Rhin, appuie et conseille les entreprises et accompagne les collectivités et les élus sur les questions économiques.

Le Cahr contribue à la prospective économique du département du Haut-Rhin en partenariat avec l'Adauhr et prend part aux actions de promotion de l'Alsace.

 

3. Quel a été votre parcours ?

Depuis douze ans directeur général du Cahr, après des postes de direction dans le privé et dans des organismes d'expansion économique, avec une constante -ou quasi constante- l'international.

 

4. Comment s'exprime votre engagement en faveur de l'Alsace ?

Par mon engagement total et sans faille « au maillot que je porte ».

 

5. Etes-vous Alsacien d'origine ou de cœur ?

Alsacien d'adoption, mon cœur bat là où je pose mon sac.

 

6. Qu'est-ce qui vous plait le plus en Alsace ?

Ce charme irrésistible, ce je ne sais quoi que l'on ne peut trouver ailleurs.

 

7. S'il n'était possible d'utiliser qu'un seul argument, lequel choisiriez-vous pour inciter un de vos contacts à venir en Alsace (pour visiter, étudier, travailler ou vivre) ?

L'essayer c'est l'adopter !

 

8. Quels sont vos « outils » pour vendre l'Alsace ?

  • L'Alsace mérite mieux que des outils.
  • Elle réclame du talent.


9. Si l'Alsace était...

  • Un moment ? Un grand ballon
  • Une histoire ? L'histoire du paradoxe, celle de la chose et de son contraire
  • Un cadeau ? Une pochette surprise
  • Un sens ? L'ouïe
  • Une personne ? Sujet trop complexe pour qu'une seule personne puisse la représenter !


10. Un mot pour la fin ?

Hopla !

**********

Merci, Jean, d'avoir accepté de témoigner à propos de votre expérience en Alsace !

Accédez au site du Cahr.

- téléchargez notre "Ambassadaire" d'anniversaire ! -

Partager