Vous êtes ici

Portrait d'Ambassadeur - Jean-Michel MOUGARD

Rencontre avec Jean-Michel MOUGARD, Président de la Délégation Grand Est des Disciples d’Escoffier !

Pourriez-vous nous présenter votre profil et votre activité ? Quel est votre parcours ?

Je suis originaire de Vendée,  et installé en Alsace depuis 1999.

Pour ce qui est de mon parcours professionnel, j’ai commencé à Tours dans un restaurant deux étoiles Michelin. Ensuite j’ai travaillé 15 ans à Paris; j’étais chef à l’hôtel du Louvre pour mon dernier poste.

Après avoir travaillé, en tant que chef et actionnaire,  à la relance  du traiteur Kieffer, je souhaite orienter ma carrière vers de nouvelles opportunités.

Pourquoi souhaitez-vous vous engager pour l’Alsace aujourd’hui ? Comment s’exprime votre engagement pour l’Alsace ?

Parce que l’Alsace est une région gastronomique très forte, et pour mon amour pour ses vins.

Pour moi, l’identité alsacienne c’est vraiment la gastronomie avec tous ses chefs, ses produits incontournables comme la knack et ceux que l’on ne trouve nulle part ailleurs et qui sont également incontournables comme le raifort !  C’est d’ailleurs un produit que je travaillais déjà un peu quand j’étais à Paris et que l’on commence à retrouver dans la gastronomie française, en dehors de l’Alsace.

Il y a également la bière que j’ai appris à boire et à aimer depuis que je suis en Alsace.

Êtes-vous Alsacien d'origine ou de cœur ?

De cœur !

En dehors de la gastronomie, qu'est-ce qui vous plaît le plus à vous en Alsace ?

La culture alsacienne avec un grand C ou un grand A parce que je trouve que l’Alsacien en général a une capacité à accueillir les gens et à faire partager son amour de la région. Il y a une certaine convivialité qui se créée et je trouve que c’est super pour l’image de la France.

Pourquoi inciteriez-vous l’une de vos connaissances à séjourner en Alsace ?

Simplement car c’est l’une des plus belles régions de France, les panoramas sont magnifiques, les géraniums en été, les vins, les knacks, la bière, enfin tout, tout est parfait.

Connaissez-vous la marque Alsace ?

Oui je la connais depuis l’origine  

Qu’est-ce que vous en pensez visuellement ?

Je trouve que c’est un bon vecteur de publicité. Cela marque tout de suite, ce cœur, ce bretzel, ça parle tout de suite aux gens.

Si l'Alsace était...

  • Un moment ? A 18h, à l’heure de l’apéritif !
  • Un cadeau ? Une bière Météor ou Licorne
  • Une personne ? Tomi Ungerer qui exprime bien l’esprit Alsacien

Si vous deviez revisiter une recette alsacienne, laquelle choisiriez-vous ?

« Revisiter » je n’aime pas forcement ce terme parce que parfois il faut rester simple.

Moi j’adore la choucroute, les plats typiques de l’Alsace,  mais j’ai tout de même revisité pour la soirée de Gala des 9èmes Rencontres Internationales des Disciples Escoffier la recette du pigeon Haeberlin sous forme de caille

Votre clin d’œil/message aux alsaciens ?

Hopla ! Je suis un Vendéen et ça fait 17 ans que je suis en Alsace.

Partager