Vous êtes ici

Rencontre avec Laura REBSTOCK

Rencontre avec Laura Rebstock, chargée de communication chez Tarifold.

Vous êtes membre du Club des Ambassadeurs d'Alsace. Pouvez-vous nous expliquer les raisons de votre engagement ?

"Née en Alsace, j’ai toujours été fière de ma région : de son patrimoine, de ses valeurs, et de ses traditions. Lorsque j’ai poursuivi mes études de Chargé(e) de Communication en collectivités territoriales, j’ai eu la chance de réaliser mon alternance au sein de la Direction de la Communication de la Région Alsace. C’est ainsi que j’ai connu les Ambassadeurs d’Alsace. Un moyen de communiquer mon attachement à l’Alsace ? De valoriser ma région à travers la France et l’internationale ? Adhérer à ce club a été une évidence !"

Pouvez-vous nous décrire votre activité ?

"Je suis chargée de communication au sein de l’entreprise Tarifold, PME Alsacienne référente dans les produits de communication visuelle et d’organisation de l’espace de travail depuis plus de 65 ans. Tarifold est depuis août 2018 partenaire de la marque Alsace. Nous avons la chance de réaliser encore une partie de notre production sur notre site de Geispolsheim, et c’est quelque chose qui nous tient à cœur !"

Quel a été votre parcours ?

"Durant 5 ans, j’ai suivi des études en communication et marketing afin d’obtenir un Master dans ce domaine. Ces études m’ont permis d’acquérir tout l’apport théorique dont j’avais besoin mais ce sont surtout les 3 ans réalisés en alternance qui m’ont permis de m’insérer facilement dans le monde du travail !"

Comment s'exprime votre engagement en faveur de l'Alsace ?

"Mon engagement en faveur de l’Alsace s’exprime de différentes façons.

Tout d’abord, je suis quelqu’un qui adore voyager : Florence, New-York, Los Angeles, San Francisco, Berlin, … J’adore découvrir de nouvelles cultures mais j’adore également partager la culture et l’excellence alsaciennes lorsque je fais de nouvelles rencontres !

Les démarches entreprises par l’Agence d’Attractivité d’Alsace pour créer des communautés autour de l’Alsace telles que les Ambassadeurs, les Jeunes Ambassadeurs d’Alsace, les Avizers,… sont des projets que je trouve particulièrement intéressants. C’est pourquoi, j’ai à cœur de participer le plus possible à ce type d’événements qui sont des moments toujours riches en partage, découverte et convivialité."

Êtes-vous  Alsacien(ne) d'origine ou de cœur ?

"D’origine. Malgré mon attrait pour les voyages, c’est une région que je ne me vois jamais quitter."

Qu'est-ce qui vous plaît le plus en Alsace ?

"Depuis le début de ce questionnaire, c’est la question à laquelle j’ai le plus de mal à répondre. J’aime tout dans ma région. J’aime son architecture, j’aime les gens qui y habitent, j’aime son patrimoine culturelle, gastronomique, historique, viticole, ses événements, ses marchés de Noël, son climat, ses paysages, ses maisons à colombages !

Tout simplement, je m’y sens chez moi !"

S'il n'était possible d'utiliser qu'un seul argument, lequel choisiriez-vous pour inciter un de vos contacts à venir en Alsace (pour visiter, étudier, travailler ou vivre) ?

"Si tu ne veux pas m’entendre énumérer tous les arguments que j’ai pendant 2 heures pour t’inciter à venir en Alsace, viens voir par toi-même, tu ne seras pas déçu !"

Quels sont vos « outils » pour vendre l'Alsace ?

"Les étoiles que j’ai dans les yeux dès que je parle de ma région."

Si l'Alsace était...

  • Un moment ? "La période des marchés de Noël. L’occasion pour moi de redevenir une enfant pendant plus d’un mois. Moment de partage, de créativité, de gourmandise, de féerie, d’entraide et de bonheur !"
  • Une histoire ? "Toutes les histoires relatives à Noël : la création du sapin de Noël, l’apparition des bredele,…"
  • Un cadeau ? "Une bouteille de Gewurztraminer. C’est ce que me demande tous mes amis qui ont quitté la région quand je viens leur rendre visite."
  • Un sens ? "Le goût. Pour toutes les bonnes choses que l’on peut déguster dans notre belle région."
  • Une personne ? "Delphine Wespiser, que je suis depuis qu’elle est devenue Miss France 2012. Elle a à cœur de véhiculer les valeurs de l’Alsace et défend la cause animale, des causes qui me sont chères."

Un mot pour la fin ?

"Venir en Alsace, c’est prendre le risque de ne pas repartir. Alors on prend son courage à deux mains et on vient ?"

Partager